imagebanner-activites

La Myriade innove avec une classe dédié aux troubles affectifs

AccueilActualitésLa Myriade innove avec une classe dédié aux troubles affectifs

jeudi 7 février 2019

C’est une nouvelle classe spécialisée en psychopathologie qui a été ouverte en août dernier pour accueillir une première cohorte de 6 élèves à La Myriade J.-P.-H.-Massicotte, cette école spécialisée en adaptation scolaire de la Commission scolaire des Bois-Francs qui reçoit quotidiennement 217 élèves de 5 à 21 ans.

Pour déployer cette offre, une équipe d’implantation a été mise sur pied, composée d’une enseignante, de professionnels, de personnel de soutien et d’une ressource régionale en éducation.  La Myriade prévoit trois années pour la mise en place de ce nouveau service spécifique aux élèves présentant des troubles d’anxiété et/ou d’attachement, dans un modèle d’intervention ARC qui s’appuie sur l’attachement, la régulation des émotions et l’acquisition des compétences. Un modèle éprouvé tant dans le monde de la santé que celui de l’éducation.

« Pour travailler auprès de cette clientèle, explique Mme Julie Durand, directrice de l’établissement, il faut une réelle ouverture à faire autrement. Nous avons constitué une équipe dynamique et adaptative pour faire autrement avec les élèves, tout en prenant soin d’inclure les parents et les partenaires au quotidien. »

La classe dédiée met à la disposition des élèves un local d’apaisement ainsi que du matériel spécialisé qui répond à leurs besoins sensoriels, moteurs et psychoaffectifs.  De plus, elle innove dans ses pratiques pédagogiques grâce, entre autres, aux technologies de l’information et de la communication : tablettes numériques, robots, etc.

Généreuses fondations

C’est grâce à la généreuse implication des fondations François Bourgeois et Les Amis d’Elliot que l’école La Myriade a pu démarrer le projet tant espéré. En effet, une telle aventure s’avère passablement coûteuse. On estime à 500 000 $ les coûts d’implantation au cours des trois prochaines années. La Fondation François Bourgeois injectera 79 000 $ sur trois ans, tandis que Les Amis d’Elliot engagera, sur trois ans également, 20 000 $.

La Fondation François Bourgeois accorde son soutien principalement aux organismes de bienfaisance qui développent des démarches ou des outils pédagogiques à l’intention de clientèles particulières. Pour Mme Luce Bourgeois, de la Fondation, « le projet que nous a proposé l’école La Myriade correspondait en tout point à nos objectifs. La nouvelle classe spécialisée répond à un réel besoin auprès des jeunes. »

Quant à la Fondation Les Amis d’Elliot, elle vient en aide en santé mentale, physique et sociale. Elle vise à procurer aux enfants une aide financière, directe ou indirecte, pour améliorer leur qualité de vie ou aider à combler leurs besoins essentiels.

Pour Jérôme Tardif, de la Fondation Les Amis d’Elliot, « l’école La Myriade est un organisme que la Fondation soutient depuis de nombreuses années par la réalisation de plusieurs projets. Nous sommes très fiers de donner notre appui à la CSBF, avec la Fondation François Bourgeois, dans ce projet novateur. L’innovation et la volonté de faire les choses différemment font partie de nos gènes. Bravo à Mme Julie Durand, la directrice, ainsi qu’à la belle équipe de La Myriade pour cette belle initiative. »

Du côté de la CSBF, on ne peut que saluer l’engagement des fondations auprès des jeunes et particulièrement de la clientèle scolaire ayant de grands besoins. « C’est avec de tels partenariats que nous pouvons sans cesse progresser et répondre aux besoins de nos élèves. Merci infiniment aux grands cœurs donateurs des fondations. Ensemble, nous contribuons à améliorer la vie des jeunes et de leur famille, » ont tenu à souligner la présidente de la CSBF, Mme Paulette Simard Rancourt, et le directeur général, M. Julien Lavallée
 

La Myriade innove avec une classe dédié aux troubles affectifs
La Myriade innove avec une classe dédié aux troubles affectifs
La Myriade innove avec une classe dédié aux troubles affectifs